logo

logo

Estelle Forget

Estelle Forget débute sa carrière professionnelle en cabinet d’avocat avant de rejoindre le Groupe des Banques Populaires, où elle s’investit pendant plus de 10 ans dans la gestion et la conservation d’actifs financiers.

Diplômée de l’Université Paris Dauphine – titulaire du Master Développement Durable et Responsabilités des Organisations puis de l’Essec – Countertrade and Offset Academy, Estelle Forget lance Staff Planète. En 8 ans, son agence de conseil s’est spécialisée sur trois domaines d’activité :

L’influence, fundraising et stratégie. Estelle Forget a été chargée du fundraising pour le secrétariat général de la Cop21 sous l’impulsion du ministre Laurent Fabius. L’agence a accompagné de nombreuses entreprises dans leur stratégie RSE, la dernière étant le groupe mutualiste Eovi-Mcd mutuelle.

La ville durable et l’aménagement du territoire, au travers de la création du concours international Ergapolis (www.ergapolis.fr). Ce concours pluridisciplinaire vise en amont des commandes publiques à associer les entreprises, les acteurs publics, les académiques afin de lancer des réflexions sur les territoires. La jeunesse et les territoires sont l’épine dorsale du concours, puisque ce sont des étudiants de formation complémentaire (architectes, ingénieurs, urbanistes, sociologues, économistes, etc.) qui croisent leur regard et créent de l’intelligence collective au profit d’acteurs publics désireux d’avoir des visions innovantes de l’aménagement durable de leur territoire. Les idées permettent de bâtir les cahiers des charges de la commande publique auxquels répondent les entreprises. L’agence participe par ailleurs à des concours d’Architecture sous forme de groupement.

Les contrats de compensation (Offsets). Ces contrats de gré à gré favorisent le développement des pays émergents dans le cadre de marchés publics internationaux.

Estelle Forget a créé en 2012 l’agence Staff Planète Maroc.

Elle est par ailleurs personnalité associée du Conseil Economique Sociale et Environnementale. Elle est également chevalier de l’ordre des Arts et Lettres pour ses travaux innovants dans le cadre d’Ergapolis et en particulier la formation des futurs Architectes.